Oeuvres textiles contemporaines

Depuis cette oeuvre en forme de livre paru en 2012, sorte de constat circonstanciel du monde retrouvé et partagé, je travaille à des pièces uniques fabriquées à partir de fragments, petits bouts de reliques textiles, peut être langes, voiles, vêtements, couvertures ou linceuls reconnus, recousus, retissés.

J’y inclue parfois des parties de photographies et je les réparer en forme de grandes reprises, ouvrages de bienveillance obtenus à travers la piqûre lancinante du désir, du souvenir, de la joie ou de la peine.

Comme révélés et apparaissant du fond de l’inconscient ils deviennent «peaux de chagrin», «femmes territoires», «navire cachemire», «piéta» ou «passion» …

À partir d’une trame élimée proposer la possibilité d’une nouvelle existence contemporaine empreinte de mémoires personnelles et collectives et peut-être déjà aimé…

Le textile matière de nos origines au même titre que la peau de notre mère, souple, fragile mais résistant au temps, arrive jusqu’à nous du fond de notre histoire, nous enseigne le début de nos civilisations et nous couvre dès notre naissance. ​​​​​

​​En utilisant le matériel textile ancré à l’intérieur de nos mémoires sensibles, j’essaye le chemin de l’émotion provoquée par la révélation de sensations profondément enfouies en nous, remontant les multiples strates et pouvant amener au bouleversement.